Sommaire

Utiliser les parois du bâtiment pour en faire des éléments chauffants, on connaissait avec les planchers chauffants et les plafonds chauffants. Mais l'idée d'utiliser également les vitrages comme radiateurs est assez nouvelle. Et pourtant, rompre les ponts thermiques et créer des murs de chaleur, éviter toute condensation et obtenir une chaleur douce via des éléments totalement transparents est d'actualité. La vitre chauffante offre de nombreux avantages notamment dans les maisons modernes où la surface vitrée est optimale.

Principe et avantages de la vitre chauffante

Principe et avantages sont indissociables car ce sont les avantages d'obtenir un vitrage chauffant qui ont conduit à en développer le principe et non l'inverse.

Principe

L'idée de base est que les vitrages occupent de plus en plus de surface, aussi bien dans les bureaux que dans nos logements. Depuis que les vitrages isolants ont fait leur apparition (double et triple vitrage), les architectes et agenceurs ont voulu augmenter les surfaces vitrées afin d'augmenter la luminosité intérieure et faire entrer la chaleur solaire qui participe au chauffage.

Le but de créer un vitrage chauffant est de laisser pénétrer la lumière et la chaleur du soleil qui apportent déjà des calories, puis de les amplifier (solution plus économique que de les créer) par un appoint.

Avantages

Outre le fait que les baies et vitrages offrent une vaste surface exploitable pour multiplier les points de chauffage, on dispose d'éléments invisibles et n'occupant aucun espace au sol.

La technique utilisée pour l'appoint étant électrique, on évite les travaux de pose et d'entretien de réseaux thermohydrauliques, pour n'employer que des éléments indépendants (une baie = un chauffage) donc aisément modulables, faciles à réguler individuellement ou collectivement, sans entretien et facilement remplaçables.

En outre, une vitre étant immédiatement traversée par un flot lumineux et calorifique, elle est le premier capteur de la nécessité d'augmenter ou de diminuer le chauffage. En faisant de ce capteur le système de chauffage, on rend immédiate la communication indispensable entre température extérieure et besoins intérieurs en chauffage.

Selon les fabricants de vitres chauffantes, il faut, pour que le dispositif soit efficace, que la surface vitrée exploitable soit au moins égale au tiers des parois d'un bâtiment HQE, c'est-à-dire bénéficiant d'un haut niveau d'isolation thermique et d'un excellent rapport énergétique. À partir de cela, on peut estimer une diminution de 20 à 40 % des consommations en énergie grâce à la vitre chauffante par rapport à d'autres chauffages plus traditionnels.

Fonctionnement de la vitre chauffante

Le principe de fonctionnement est simple, il vient des progrès de la métallurgie et de la verrerie qui ont déjà permis de développer des vitrages auto-obscurcissant (lunettes de soleil, vitres de discrétion…).

  • Un oxyde métallique est projeté sur la face interne de la vitre intérieure d'un double ou triple vitrage.
  • Alimenté en électricité, cet oxyde métallique fonctionne comme une résistance électrique qui dégage de la chaleur lorsqu'elle est parcourue par un courant électrique même de faible intensité.
  • Au résultat, une vitre totalement transparente, qui fonctionne comme un radiateur avec la facilité de régulation et de programmation d'un système électrique sans inertie thermique.

Acheter et faire poser des vitres chauffantes

L'investissement dans la vitre chauffante serait comparable à celui de l'installation d'un système de chauffage de bonne qualité, sachant que si le coût au m² de vitre chauffante est élevé, la pose est plus économique avec des éléments complets qu'avec des systèmes hydrauliques à raccorder. À l'heure actuelle, il faut compter environ 5 000 € par m² de vitrage chauffant.

Le vitrage chauffant CalorGlass® est actuellement le leader en France d'un marché qui tend à se développer rapidement. D'autant plus que la vitre chauffante étant alimentée en courant électrique, elle est facilement compatible avec la production d'électricité par panneaux photovoltaïques, éolienne, biomasse, etc. Ce qui ouvre d'excellentes perspectives d'utilisation dans les bâtiments modernes et davantage encore avec l'arrivée prochaine de la RT 2020 (future réglementation thermique remplaçant la RT 2012 en vigueur).

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Aussi dans la rubrique :

Choix du système de diffusion

Sommaire

Comparatif des systèmes de diffusion

Radiateurs ou chauffage au sol ?

Techniques de chauffage : convection ou rayonnement ?

Chauffage par rayonnement Chauffage par convection

Radiateurs électriques ou à eau chaude

Radiateurs à eau chaude Radiateurs électriques

Plancher chauffant

Le chauffage au sol

Poêle et cheminée

La cheminée

Divers

Voir 2 articles de plus