Un ventilateur de plafond pour répartir la chaleur ?

Sommaire

Un ventilateur pour réchauffer une pièce ? Non non, ça n'est pas du tout absurde ! Il arrive en effet que, malgré un système de chauffage performant en termes de température, une pièce soit chaude tandis que les autres restent glaciales, ou que le plafond soit chaud alors qu'un pan de mur ou qu'une partie de la pièce reste froid.

L'air en mouvement reste plus chaud au plafond, où la température peut dépasser 28 °C, alors que la pièce d'à côté est froide. C'est particulièrement le cas avec les poêles à bois et inserts. Alors, comment faire ?

Bien répartir la chaleur sans ventilateur

Pour régler le problème d'une mauvaise répartition de la chaleur, on peut obtenir de bons résultats :

  • En posant une grille de prise d'air au plafond, derrière le conduit apparent du poêle, pour l'associer à gaine de raccordement et à une centrale de distribution de chaleur.
  • En installant une bonne VMC.

En revanche, si ces solutions semblent complexes ou qu'elles ne suffisent pas, une alternative mérite d'être étudiée : il s'agit d'installer un ventilateur de plafond.

Ventilateur de plafond : fonctionnement

Un ventilateur de plafond muni d'une position été/hiver peut rafraîchir en été et réchauffer l'air en hiver. En effet, sur ce type de ventilateurs :

  • Quand les pâles tournent dans le sens des aiguilles d'une montre, le ventilateur fait remonter l'air froid vers le plafond.
  • Quand elles tournent dans le sens inverse, le ventilateur fait descendre l'air chaud.

Ainsi, en été, le ventilateur apporte une température plus homogène dans la pièce et en hiver, il favorise une répartition économique de la chaleur.

Il est possible d'optimiser ce mécanisme en installant un thermostat près de la cheminée, du poêle ou du point de chauffe, qui enclenchera le ventilateur dès qu'une certaine température est atteinte. Quand la cheminée s'éteint, le thermostat coupe le ventilateur.

Lire l'article Ooreka

Ces ventilateurs tournent lentement, on ne sent pas leur souffle et ils ne sont pas bruyants. En revanche, ils peuvent coûter cher : les premiers prix sont à 60 € et les gammes montent rapidement à la centaine.

Où placer le ventilateur pour répartir la chaleur ?

L'idéal consiste à faire différents tests pour trouver l'endroit qui convient le mieux.

À proximité de la source de chaleur

Les utilisateurs constatent souvent que le meilleur endroit se situe à proximité de la source de chauffage, et en direction de celle-ci : en effet, le poêle (la cheminée, ou la source de chauffage) tend à faire monter l'air chaud au plafond alors que le ventilateur génère l'effet contraire et le fait descendre vers le sol.

S'adapter aux températures des pièces

Si une pièce est bien chauffée alors que la pièce adjacente est glaciale, placez le ventilateur le plus haut possible dans la pièce chauffée et dirigez son souffle vers le sol de la pièce glaciale.

À défaut de le placer le plus haut possible, on peut le placer le plus près possible du chauffage.

S'il n'y a pas de porte ni de passage entre les deux pièces, une solution peut consister à poser une grille d'aération dans le mur qui les sépare (tout en réfléchissant aux problèmes d'insonorisation que cette option peut poser).

En hiver, quelle est la température idéale de chaque pièce ?

Respecter la sécurité

Veillez à observer des précautions de sécurité :

  • Bien fixer le ventilateur pour qu'il ne tombe pas. S'il tombait sur le poêle, il pourrait même causer un incendie ou une intoxication !
  • Ne pas le placer trop près du poêle pour éviter qu'il ne fonde à la chaleur.
  • Choisir un ventilateur silencieux.
  • Choisir un ventilateur qui tourne lentement et éviter de diriger son souffle vers les occupants (pour éviter les courants d'air dont on se passerait bien en hiver).

Solutions complémentaires pour un air chaud bien réparti

Pour bien répartir la chaleur en hiver, vous pouvez également :

  • Poser des aérateurs aux fenêtres pour faire circuler l'air (une expérience à tenter, qui va dépendre des caractéristiques du logement).
  • Installer un caisson à air pulsé avec ventilateur : dans les magasins de bricolage, on trouve des kits comprenant un caisson avec ventilateur tangentiel, une sonde de démarrage automatique et une gaine de raccordement (compter environ 150-180 €).
  • Réchauffer les murs en installant un ventilateur sur pied, en maintenant les portes de toutes les pièces à chauffer ouvertes. Une fois que les murs réchauffés, l'air circule plus facilement et le ventilateur sur pied peut être enlevé.

Pour mieux équiper votre logement, consultez nos autres contenus :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h